Arnaque aux fausses amendes : voici comment les escrocs opèrent 

publicité

Voilà maintenant plusieurs mois que des mineurs sont pointés du doigt pour avoir usurpé l’identité de l’Antai dans le but d’envoyer des messages frauduleux à plusieurs victimes. Voici comment les escrocs opèrent.

L’arnaque aux fausses amendes fait des ravages en France

Il s’agit d’une méthode de phishing qui permet de déjouer l’attention des cibles. Les escrocs vont se présenter comme étant une personne de confiance dans le but de voler de l’argent à leurs victimes. Après l’arnaque au faux colis et les autres modes opératoires insistant sur les situations d’urgence, cette nouvelle approche concerne cette fois de fausses contraventions.

publicité

Selon nos confrères du Parisien, deux adolescents de 19 ans ont été mis en examen à la suite de cette affaire. Alors que ces derniers ont reconnu avoir été coupables, leur jugement est prévu pour le mois d’avril prochain. Les intéressés sont soupçonnés d’avoir mis en place cette stratégie frauduleuse de phishing il y a plusieurs mois dans le but de voler l’identité de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai). En tout, cette forme d’arnaque a ciblé plus de 1700 personnes et les préjudices s’élèvent en tout à plus de 18 000 €.

Les mesures de précautions à prendre

Pour piéger les victimes, les escrocs misent sur la peur. Les textos frauduleux leur indiquaient qu’il devait impérativement régler les contraventions en question au risque de devoir subir une majoration. Pour ce faire, les cibles sont priées de cliquer sur un lien qui donne lieu à un site frauduleux ressemblant à celui de l’agence. Les victimes devront alors entrer leurs données personnelles et inscrire leurs numéros de CB.

publicité

Pour éviter de tomber dans le piège, il est important d’adopter certaines mesures de précautions :

  • Les amendes ne vous seront jamais transmises par SMS, les autorités se chargent de vous les envoyer uniquement via des courriers officiels
  • Si vous avez reçu un courriel suspect, la première chose à faire est de vérifier l’envoyeur. L’ANTAI envoi des messages aux utilisateurs via l’adresse : [email protected]
  • Ne jamais cliquer sur des liens lorsque vous ne connaissez pas l’expéditeur et pensez à visiter régulièrement le site officiel d’Antai pour vérifier si vous avez d’éventuelles contraventions à régler
publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !