Carburant : la déclaration inattendue de Bruno Le Maire

publicité

Mercredi dernier, Bruno Le Maire a pris la parole lors de son intervention sur le plateau de RTL. Le ministre de l’Economie a annoncé l’engagement pris par TotalEnergies visant à garder le plafond du prix des carburants à hauteur de 1,99 € pour l’année 2024. Tous les détails dans les prochaines lignes !

Hausse des prix du carburant : TotalEnergies fait un geste

C’est officiel ! TotalEnergies va conserver le plafonnement du tarif proposé pour les carburants à hauteur de 1,99 € le litre durant l’année 2024. La nouvelle réjouissante a été annoncée par le ministre de l’Economie à la radio cette semaine. Bruno Le Maire explique avoir engagé la discussion avec le directeur du groupe d’hydrocarbures, Patrick Pouyanné qui a accepté de prendre cette décision pour toute l’année 2024. Une initiative saluée par le ministre qui associe ce geste à une « vraie protection ».

publicité

Cet engagement intervient à la suite du plafonnement des prix du carburant et du prix coûtant à la pompe qui a été activé le mois dernier pour affronter l’inflation. A ce propos, l’exécutif a lancé le projet de vente à perte des carburants. Un dispositif qui jusqu’ici était tabou. Notons que la vente à perte n’est pas autorisée dans le pays depuis une soixantaine d’années.

Mais compte tenu du contexte, les acteurs du secteur ne peuvent pas faire autrement. Une proposition qui est pourtant décriée par les points de vente en dehors des grandes surfaces. De leurs côtés, les spécialistes redoutent des impacts limités sur le long-terme, comme le rapportent nos confrères d’Europe 1.

publicité

Le tarif ne dépassera pas 1,99 € pour 2024

Le PDG de TotalEnergies a fait savoir que ses carburants n’excèderont pas le prix de 1,99 € quelle que soit l’évolution des cours pour 2023 et 2024. Bien évidemment, si les cours viennent à baisser d’ici là, le géant du pétrole s’engage à réduire les prix à la pompe. Dans sa prise de parole, Bruno Le Maire souligne : « Sur le carburant, il n’y a pas de souci car Total a pris un engagement que je félicite ».

Cela dit, le sujet lié à disposition taxant la marge des raffineurs a été évoqué lors de la dernière réunion de l’Assemblée nationale. Cette mesure entre dans le cadre du budget 2024 mais après de longues discussions, elle n’a finalement pas été approuvée.

publicité

TotalEnergies contre la taxe sur les superprofits

Cette initiative qui vise à taxer la marge des raffineurs n’est pas du goût de TotalEnergies. Sollicité par l’AFP, le célèbre groupe pétrolier n’a pas fait de commentaire au sujet de ces propos, renvoyant à ses déclarations datant du mois de septembre dernier. A l’époque, la société avait promis d’élargir le plafonnement au-delà de cette année, à conditions que les prix proposés aux consommateurs demeurent élevés.

Au début du mois, Patrick Pouyanné avait menacé de changer d’avis au sujet de cette disposition si l’Exécutif prenait la décision d’imposer une nouvelle taxe sur les marges réalisées par les raffineurs. Une question nous titille aujourd’hui l’esprit : les différends qui sévissent actuellement au Proche-Orient risquent-t-ils d’entraîner des conséquences sur les tarifs du carburant ?

La guerre au Proche-Orient va-t-elle influencer sur le prix du pétrole ?

Interrogé sur le sujet, Bruno Le Maire s’est montré très explicite. Le ministre assure que les prix du pétrole et du carburant vont évoluer en fonction de la situation au Proche-Orient. Si les conflits restent locaux, les conséquences ne se feront pas ressentir dans l’Hexagone. Pour l’heure, les impacts sont limités.

Si les oppositions s’étendent dans la région d’ici-là, les conséquences risquent de se faire ressentir auprès des automobilistes français, a-t-il mis en garde. Et le ministre de l’Economie et des Finances de conclure : « Un pays avance lorsque tout le monde déploie des efforts communs ». Affaire à suivre donc !

publicité

D’autres publications dans 

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !