Coup dur pour la MAAF : des ex employés poursuivent la société en justice

publicité

En France, les personnes âgées sont souvent la cible de discrimination de la part des entreprises. Des ex employés de la MAAF n’ont pas hésité à pousser l’affaire plus loin en poursuivant l’entreprise en justice. Plus de détails dans les prochaines lignes !

La MAAF accusée de discrimination à l’égard des seniors

Le code du travail stipule qu’aucun individu ne doit faire l’objet d’une exclusion dans le cadre du processus de recrutement dans une entreprise. La même règle interdit tout licenciement ou sanction de nature discriminatoire à l’encontre d’un salarié. Malheureusement, cette pratique est encore courante dans la réalité. A ce propos, l’âge est souvent considéré comme un paramètre donnant lieu à une forme discriminatoire. Il n’est pas rare que certaines organisations abusent de la situation.

publicité

Un salarié de la Maaf Assurances avait été remercié en raison d’une faute grave en 2022 après plusieurs années de bons et loyaux services à l’égard du groupe. Selon nos confrères de Capital, ce salarié a décidé de poursuivre la mutuelle en justice pour s’opposer au motif de son licenciement. Ce dernier a été entendu aux prud’hommes l’an dernier et sa délibération est prévue pour le mois prochain.

Le salarié souligne : « Durant plusieurs années, je me suis toujours bien entendu avec mon employeur ». Mais en 2021, sa vie tourne au cauchemar lorsqu’une nouvelle directrice a fait son entrée au sein de l’entreprise. A ce propos, l’intéressé souligne : « Les choses se sont compliquées. Elle n’arrêtait pas de me harceler, c’était un enfer ».

publicité

Des salariés licenciés « injustement »

Le médecin du travail qui a pris cet ancien salarié en charge dénonce des problèmes de santé résultant de l’arrivée de la nouvelle directrice qui l’aurait « discrédité » auprès de ses autres collaborateurs. L’employé a par la suite été expulsé de l’entreprise pour « management toxique et délétère ».

Dans son témoignage, il explique : « Dans ma lettre de remerciement, il est indiqué que la DRH aurait effectué une analyse des risques psychosociaux me concernant. Mais le document en question ne nous est jamais parvenu malgré la demande de mon avocat. C’est sûrement parce qu’il n’existe pas ».

publicité
publicité

D’autres publications dans 

N’oubliez pas de nettoyer cette partie du réfrigérateur pour réduire les dépenses en électricité !

Changement du menu à la cantine : découvrez ce que vos enfants vont manger à l’école en 2024 !

Un héros de « Plus belle la vie » accusé d’avoir tabassé un conducteur de bus !

Alerte arnaque ! les ventes de colis perdus se multiplient ces derniers temps en France !

Quelle huile d’olive choisir au supermarché ? Voici la suggestion de « 60 millions de consommateurs »

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !