Dans ce département français, les radars sont très prisés par les cambrioleurs !

publicité

Chaque année, on dénombre plus de 6000 radars qui se retrouvent entre les mains des cambrioleurs en France. Si aucune région n’est épargnée par ces actes de vandalisme, un département en particulier bat le record avec une espérance de vie moyenne de 4 jours. Plus de précisions dans les prochaines lignes !

« Ici, les radars ne survivent pas plus de 4 jours »

Si vous allez passer vos vacances dans le Marne, en prenant la route nationale numéro 4, vous allez remarquer que les radars implantés sur les bords de route ne sont pas opérationnels. En effet, nombre de ces dispositifs font régulièrement l’objet de vols. Pour ce faire, les malfrats les brûlent ou les enlèvent à la tronçonneuse. Interrogé sur le sujet, un membre des forces de l’ordre confie : « Ici, les radars ne survivent pas plus de 4 jours ».

publicité

Selon un communiqué officiel datant de l’an dernier, 35 000 radars ont été vandalisés en France en l’espace de 4 ans. Entre 2018 et 2022, c’est le département de Marne qui a affiché le plus grand nombre de cas de cambriolage dans ce genre (760 actes de vandalisme enregistrés au cours de la période).

Parmi les autres communes prises pour cibles par les voleurs figurent celles de l’Aisne, l’Oise, le Gard, l’Eure-et-Loir, la Loire-Atlantique mais aussi les Bouches-du-Rhône. Parmi les départements les moins touchés, nous pouvons citer la Martinique, le Val-de-Marne, les Hautes-Pyrénées, la Corrèze ainsi que la Guyane. A titre informatif, réparer un de ces radars de dernière technologie coûtent près de 80 000 €. Les fonds en question proviennent principalement des recettes générées par les amendes.

publicité

Une technologie rentable

Dans les colonnes de Caradisiac, une journaliste spécialisée dans la sécurité routière souligne : « Les contraventions récoltées des suites d’un flashage par les radars s’élèvent à 1 milliard d’euros chaque année. Ces dispositifs affichent un bon rendement car les dépenses se chiffrent seulement à 300 millions d’euros ». Notons que les cambrioleurs qui sont pris la main dans le sac peuvent écoper d’une amende de 75 000 € suivie d’une peine d’emprisonnement de 5 ans. En cas de vol en bande organisée, la sanction s’élève à 100 000 € et les interpellés risquent de passer 7 ans en prison.

publicité

D’autres publications dans 

Arnaque : même les gendarmes tombent dans le panneau des escrocs !

Voici le liquide vaisselle ressorti vainqueur des tests réalisés par 60 Millions de consommateurs !

Nettoyage de la plaque de cuisson : la technique implacable pour la rendre comme neuve !

Défi visuel : retrouvez le nombre 37 parmi les 87 en moins de 13 secondes !

Défiez votre intelligence en localisant la plaque d’immatriculation impaire en 8 secondes !

WhatsApp : une option qui était auparavant réservée aux utilisateurs iPhone est désormais accessible sur Android