EDF Tempo : cette option est-t-elle réellement plus économique sur le long-terme ?

publicité

Ces derniers temps, l’option « EDF Tempo » proposée par EDF ne cesse de créer la polémique. Mais cette alternative est-t-elle réellement économique sur le long-terme ? Voyons tout ceci en détails dans cet article !

Les factures d’électricité ne cessent de grimper

Les hausses d’électricité au cours de ces derniers temps ont poussé de nombreux Français à se tourner vers de nouvelles offres. Chez EDF, plusieurs d’entre eux ont constaté une hausse moyenne de 10% mais la situation n’est pas la même pour tout le monde. Les résultats varient d’un fournisseur à l’autre. Les clients, de leurs côtés, préfèrent opter pour ceux qui proposent les tarifs les moins chers du marché.

publicité

Parmi les gros consommateurs, on peut citer les propriétaires de véhicules électriques pour qui le premier poste de consommation est souvent la voiture branchée. D’autres préfèrent se tourner vers l’option Tempo d’EDF pour être certains de payer le moins d’argent possible en vue de réaliser des économies sur la facture énergétique. Mais est-ce vraiment le cas dans la réalité ?

L’option Tempo d’EDF est-t-elle réellement avantageuse ?

Pour commencer, il faut savoir que l’adhésion à cette offre se fait exclusivement par téléphone. C’est d’ailleurs pour cette raison que peu de gens connaissent cette formule. Ensuite, il faut savoir que cette formule est fondée sur une répartition entre heures pleines et heures creuses. Entre 22h et 6h, les prix seront néanmoins plus avantageux. Mais outre ces créneaux horaires, les prix sont divisés en trois catégories :

publicité
  • Jours bleus :300 jours par an avec des réductions de 40% sur les offres heures pleines/heures creuses classique,
  • Jours blancs :43 jours par an, avec des remises de 30 % sur l’offre heures pleines/heures creuses classique,
  • Jours rouges :22 jours par an avec des remises de 24% en heures creuses et un prix qui est presque 3 fois plus onéreux en heures pleines.

Il convient par ailleurs de préciser que les jours rouges constituent 22 fois 16 heures sur une année, soit 4% du temps. Pour les 96% restants, cette option préférentielle est plus avantageuse avec, à la clé, des économies situées entre 24 et 40%.

publicité

D’autres publications dans 

Après les piscines, c’est au tour des jardins de se retrouver dans le viseur du fisc !

« Elles peuvent mesurer jusqu’à 12 cm » : la mer Méditerranée couverte de punaises gigantesques !

Augmentation des prix à la pompe : où trouver des carburants à prix coûtant ?

Taxe foncière : qui sont les retraités concernés par l’exonération en 2024 ?

Défiez votre QI en trouvant la bonne solution à cette équation mathématique !

Quelles sont les deux allumettes qu’il faut déplacer pour corriger l’équation ?

Laisser un commentaire