Investissement locatif LMNP : comment accéder aux avantages fiscaux ?

publicité

Le LMNP attire aujourd’hui de plus en plus de propriétaires immobiliers. En effet, l’investissement locatif procure de multiples avantages pour les investisseurs. Mais quels sont-t-ils ? C’est ce que nous allons vous expliquer en détails dans cet article !

Les avantages fiscaux procurés par le LMNP

Le LMNP est un statut qui est octroyé à tous ceux et celles qui disposent de biens meublés en location. Ce type d’investissement s’applique surtout aux habitations médicalisées ou non médicalisées, les bâtiments pour étudiants et les résidences d’affaires. L’investissement locatif se distingue par sa flexibilité et son caractère peu restrictif. En effet, les propriétaires ne sont soumis à aucune condition de revenus ou de loyer.

publicité

Par ailleurs, il n’y existe aucune restriction concernant l’emplacement géographique. Par conséquent, le recours au LMNP donne lieu à d’innombrables avantages d’un point de vue fiscal. Les recettes générées par ce type d’investissement sont soumises à l’IR pour les revenus liés aux BIC (bénéfices industriels et commerciaux). Le bailleur a ainsi le choix entre un régime réel ou un régime micro-BIC, en fonction de son budget et de ses attentes.

Pourquoi opter pour le régime micro-BIC ?

Ce type de statut concerne les investissements locatifs dont les recettes annuelles ne dépassent pas 72 600 €. Dans le cas d’un logement spécialisé dans le tourisme, ce plafond est fixé à 176 200 €. En choisissant cette option, les propriétaires peuvent accéder à un taux d’abattement de plus de 50% sur les revenus locatifs. Mais ce n’est pas tout ! Si ces derniers se tournent vers les meublés pour le tourisme, l’abattement peut aller jusqu’à 70%.

publicité

Notons que les propriétaires sont autorisés à changer de régime chaque année suivant leurs désirs. Selon l’évolution de la fortune et des recettes générées par l’investissement, il est possible de choisir entre le régime micro-BIC et le régime réel. Dans tous les cas, il faudra transmettre un courrier au centre des impôts et suivre les procédures nécessaires. Le choix vous appartient !

publicité

D’autres publications dans 

N’oubliez pas de nettoyer cette partie du réfrigérateur pour réduire les dépenses en électricité !

Changement du menu à la cantine : découvrez ce que vos enfants vont manger à l’école en 2024 !

Un héros de « Plus belle la vie » accusé d’avoir tabassé un conducteur de bus !

Alerte arnaque ! les ventes de colis perdus se multiplient ces derniers temps en France !

Quelle huile d’olive choisir au supermarché ? Voici la suggestion de « 60 millions de consommateurs »

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !