Tourisme : voici les nouvelles mesures à connaître si vous allez voyager en Espagne !

publicité

Alors que plusieurs sites espagnols font l’objet d’un surtourisme, les autorités ont décidé de mettre en place de nouvelles règles auxquelles les touristes devront désormais se plier. Quelles sont-t-elles ? On vous explique tout dans les prochaines lignes !

Espagne : les touristes soumis à différentes règles dans ces villes

Plusieurs villes espagnoles ont instauré de nouvelles dispositions dans le but de limiter les conséquences du tourisme de masse et lutter contre les comportements parfois excessifs de certains touristes. Selon Lonely Planet, la ville de Séville fait partie de celles qui ont mis en place ces mesures de restriction. Sur place, il est désormais interdit d’organiser des enterrements de vie de garçon ou de jeune fille avant le mariage. Aussi, les touristes n’ont pas le droit de se promener en portant des costumes révélateurs. Si vous allez voyager sur place, sachez qu’il est également interdit d’exposer les poupées gonflables en public. Le non-respect de ces mesures donne lieu à de lourdes amendes.

publicité

D’autre part, Malaga prévoit également une contravention à hauteur de 750 € pour les touristes qui mettent des habits inappropriés dans les rues. Cette mesure en vigueur depuis 2022 concerne le port de bikinis et de sous-vêtements. Il en va de même pour les villes de Grenade et de Cordoue où les fêtes sont désormais règlementées : pas de mégaphones et interdiction de porter des habits offensants en ville.

Les autres villes espagnoles concernées

Mise à part l’Andalousie, d’autres villes d’Espagne prévoient également de limiter les dégâts causés par les touristes perturbateurs. A titre d’illustration, les tournées de bars et les fêtes sur les bateaux ne sont pas autorisés sur l’île de Majorque. Aussi, les commerçants n’ont plus le droit de vendre de l’alcool au-delà de 21h30. Depuis 2022, le nombre de boissons alcoolisées proposées dans les établissements de vacances ont été diminués à Ibiza.

publicité

De son côté, Barcelone a augmenté le montant des pénalités financières liées à la consommation de ces boissons dans les rues. Les contrevenants peuvent en effet écoper d’une amende de 600 € pour non-respect de cette disposition. Une autre amende de 300 € est prévue pour les touristes qui urinent en public. Vous voilà prévenu !

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?