La Carte Vitale désormais accessible sur smartphone, voici comment ça fonctionne

publicité

Après la carte d’identité et le permis de conduire, c’est à présent au tour de la carte vitale d’être accessible via le smartphone. En cours d’expérimentation, cette nouvelle application permet de révolutionner davantage le quotidien des utilisateurs.

Carte vitale : une nouvelle fonctionnalité innovante

A l’heure où le numérique est devenu un aspect incontournable de la vie quotidienne, les ingénieurs redoublent d’inventivité pour faciliter notre existence. A la suite des expérimentations réalisées sur le permis de conduire et la carte d’identité, c’est aujourd’hui au tour de la carte vitale de passer à l’étape de numérisation. Cette fois encore, les tests vont se multiplier avant de procéder à une application effective.

publicité

Notons que ce dispositif ne vient pas remplacer l’ancien système. En effet, les utilisateurs sont libres de choisir d’utiliser ou non la plateforme. Les personnes qui ont participé à la phase d’expérimentation ont été étonnés par sa simplicité. En ce qui concerne l’installation, il suffit d’une carte d’identité ou d’un passeport et de la carte vitale (en format physique) pour y procéder.

Voici comment ça fonctionne

La configuration prend quelques minutes et une fois l’application activée, l’Assurance maladie se charge du contrôle d’identité. Pour le moment, cette version numérique de la carte vitale permet de prendre en charge les futurs usages pour les assurés. Elle permet également aux utilisateurs de consulter différentes informations liées aux dépenses de santé.

publicité

Pour ce faire, les médecins utilisent un logiciel qui est compatible avec l’application. Notons que pour se servir de cette nouvelle fonctionnalité, il n’y a pas besoin d’être obligatoirement connecté à Internet. En effet, les données en question peuvent être consultées via les serveurs de l’assurance maladie. Pour l’heure, son utilisation est limitée à ces quelques départements : Puy-de-Dôme, Bas-Rhin, Alpes-Maritimes, Rhône, Sarthe, Seine-Maritime ; Il faudra patienter en 2024 pour une application globale sur l’ensemble du territoire.

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !