Livret A : le fisc est-t-il en mesure de récupérer vos fonds en cas de dettes ?

publicité

Dans la mesure où un propriétaire de livret A doit régler des dettes, le fisc a-t-il le droit de récupérer de l’argent sur leur compte d’épargne ? Réponse dans les prochaines lignes !

Livret A : les risques liés à l’endettement

A partir du moment où les dettes s’entassent (impôts non réglés, frais d’hôpital, factures d’électricité, loyer…), le gouvernement ou les particuliers peuvent opter pour des mesures fermes. Parmi elle figure la saisie administrative à tiers détenteur (SATD). Parfois, le fisc peut avoir recours au livret d’épargne à l’instar du livret A pour le remboursement des dettes par le débiteur.

publicité

Ce prélèvement est d’ailleurs monnaie courante en France et le fisc a parfaitement le droit d’agir de la sorte. Il peut s’agir d’une amende ou d’un paiement qui n’a pas été réglé, provoquant ainsi une majoration financière liée à un retard de paiement. Généralement, les débiteurs sont en difficulté financière et les dettes en question concernent des taxe foncières ou des taxe d’habitation non encore dues.

Le droit du fisc

Dans de tels cas de figure, l’administration fiscale est en mesure de réaliser un prélèvement directement sur le compte courant du contribuable concerné ou son livret d’épargne. Pour ce faire, les autorités réalisent ce qu’on appelle la saisie administrative ou la saisie d’attribution. Le premier s’applique lorsque le débiteur doit de l’argent à une administration publique (impôts, amendes, frais de cantine, frais de soins…). Si vous disposez d’une somme inférieure à 607 € sur votre compte, celui-ci ne sera pas bloqué. Cela dit, la banque a le droit de vous facturer des frais même si la saisie n’a pas eu lieu.

publicité

Le second type de saisie s’applique sur les dettes à l’égard des particuliers et des professionnels (loyers non payés, fournisseur d’énergie, crédit téléphonique…). Il convient néanmoins d’obtenir une décision de justice avant que la saisie ne soit réalisée. Dans ce deuxième cas, la banque est contrainte de bloquer les comptes dans un délai de 15 jours.

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !