Précarité en France : les données sur le seuil de pauvreté en 2023 sont alarmantes !

publicité

Selon le dernier rapport publié par l’Observatoire des inégalités, 8% de la population française a vécu au-dessous du seuil de pauvreté au cours de l’an passé. Ce qui correspond à plus de 5 millions d’individus. Les femmes et les étudiants font partie des profils les plus impactés par la précarité en France. Plus de détails dans les prochaines lignes !

Précarité en France en 2023 : qui sont les plus impactés ?

Le rapport rappelle qu’en France, un individu est qualifié de pauvre s’il gagne moins de 940 € par mois. Ce salaire est associé à la moitié du revenu médian dans l’Hexagone. L’an dernier, ils ont été plus de 5 millions à vivre sous le seuil de pauvreté. Ce qui correspond à moins de 10% de la population française, à en juger par les études menées par l’Observatoire des inégalités.

publicité

Il faut savoir que ces données n’ont cessé d’augmenter depuis les années 2000, témoignant de la situation d’urgence liée à la précarité dans le pays. Des résultats étonnants sachant que la France fait partie des pays membres de l’Union Européenne qui a le plus réussi à remédier à ce fléau ces dernières années.

Toujours selon les résultats de cette étude, la situation de précarité touche particulièrement les femmes et les étudiants qui sont nombreux à se retrouver à la rue en raison d’une fragilité sur le plan social et financier.

publicité

L’inflation en cause…

Le rapport précise que la flambée générale des prix associée à la baisse du pouvoir d’achat au cours de l’année 2022 est à l’origine de cette situation. A cela s’ajoute la cherté de la vie et la diminution des aides sociales qui ont été délivrées au cours de la même année. Rappelons qu’en 2023, les prix des produits alimentaires ont fait l’objet d’une hausse de 7% contre 23% pour les coûts énergétiques. De quoi fragiliser les ménages touchant des revenus modestes.

Cette situation de précarité serait encore plus importante chez les 18 à 29 ans. La moitié des étudiants français vivrait par ailleurs avec moins de 400 € par mois. 57% des femmes qui vivent dans la précarité peuvent par ailleurs compter sur le soutien du Secours Catholique pour venir à leur rescousse.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?