Prime d’activité : la valeur de cette aide pourrait diminuer à compter de l’an prochain : « une perte d’au moins… »

publicité

A quelques mois de Noël et des fêtes de fin d’année, nous sommes déjà nombreux à se poser des questions sur ce que le Nouvel an va nous réserver comme surprise. Pour ceux qui sont éligibles à la prime d’activité, il faudra s’attendre à une baisse de l’aide financière pour des millions de Français d’ici 2024. Et pour cause…

Un précieux coup de pouce financier

La prime d’activité figure parmi les nombreux coups de pouce financiers destinés aux Français dans le besoin. Elle présente la particularité d’être non-imposable et le versement a lieu tous les mois. Il s’agit d’un complément de revenus essentiel pour les foyers qui touchent des revenus limités. Notons que ce dispositif a spécialement été conçu pour soutenir ces derniers.

publicité

Mais alors que l’inflation continue de faire des ravages et que le pouvoir d’achat est au plus mal, on apprend aujourd’hui que la prime d’activité va faire l’objet d’une baisse à compter de 2024. Il s’agit d’une mesure qui va concerner plus de 4,5 millions de Français éligibles à cette prestation sociale délivrée sous conditions.

A titre de rappel, la prime d’activité profite aux 18 ans et plus, habitant à titre permanent en France et qui touchent des revenus modestes dans le cadre de leurs activités professionnelles.

publicité

Baisse du montant de la prime d’activité en 2024

Suivant le profil des bénéficiaires, la prime d’activité est remise par la caisse d’allocations familiales ou par le mutuel social agricole. Outre la valeur de cette aide, la régularité du virement suscite aujourd’hui plusieurs interrogations. Mais à quelles modifications s’attendre concernant l’estimation de la prime d’activité. Selon nos confrères de Ouest France, les méthodes de calcul ne seront plus les mêmes à compter de l’an prochain.

En effet, à compter du mois prochain, le montant de la prime d’activité ne sera plus basé sur le « net à payer avant impôt sur le revenu ». Désormais, les fiches de paie montrent une nouvelle ligne qui met en lumière le « montant net social ». C’est sur la base de cette valeur que l’allocation sera calculée. Mais pour de nombreux bénéficiaires, cette règle est loin d’intervenir en leur faveur…

publicité

Une réduction de la prime d’activité, pas d’augmentation de salaire

Selon une experte de la CAF de Haute-Garonne qui s’est entretenue auprès de nos confrères d’Ouest-France, le montant net social dépasse souvent le montant net à payer avant impôt sur revenu. Résultat, les allocataires dont la nouvelle inscription sur la fiche de paie est plus signifiante que l’ancienne méthode d’estimation de la prime d’activité devront composer avec une diminution d’ici 2024.

Il faut savoir que cette modification dans l’estimation de la prime d’activité peut relever d’une forme d’injustice. Un bénéficiaire peut très bien voir l’aide diminuer à compter du mois prochain alors même que sa rémunération reste la même. Il y a d’ailleurs peu de chance pour que les salaires subissent une augmentation pour l’année 2024, compte tenu du contexte de forte inflation.

480 € de perte en 2024

Dans les colonnes du média, la technicienne et conseillère de la CAF souligne : « Des bénéficiaires, dont les recettes n’ont pas changé verront leur prime d’activité baisser. Ils ne vont rien saisir ». Selon le magazine, cette femme encaisse elle-même la prime d’activité. Même si elle est rémunérée à hauteur de 1500 € par mois, il y a peu de chance que l’allocation ne baisse pas.

A ce propos, l’experte souligne : « Je vais perdre dans les alentours de 40 € par mois, voire plus, à compter de l’an prochain ». Il s’agit d’un diminution substantielle puisque la perte avoisine les 480 € pour l’année 2024. Mais ce n’est pas tout ! Cette nouvelle mesure intervient en pleine période d’inflation.

Comme le souligne la spécialiste : « Il faudrait à la place une politique de salaire basée sur des augmentations salariales dans les organisations pour les employés aux salariés modestes », avant de déplorer : « C’est triste ! ».

publicité

D’autres publications dans 

Défi des allumettes : quels sont les 2 tiges qu’il faut retirer pour corriger l’équation ?

Seuls ceux qui ont les yeux perçants peuvent identifier le nombre 762 en 12 secondes !

Rappel d’urgence : ne consommez surtout pas ces chocolats contaminés par du plastique !

Leasing social : la décision inattendue du gouvernement

Impôt sur le revenu : découvrez la somme que vous allez dépenser cette année grâce à cet outil innovant !

Lidl : l’enseigne bientôt privée de ses fameuses promotions ?