Affaire Conclue : Julia Vignali est-t-elle autorisée à acheter les objets des candidats ?

publicité

A l’occasion d’une interview pour Soir Mag, Julia Vignali s’est livrée à cœur ouvert au sujet de son expérience sur le plateau d’Affaire conclue. L’animatrice de France 2 s’est exprimée sur les objets apportés par les candidats de l’émission.

« Le règlement ne nous autorise pas à acheter ces objets »

Julia Vignali a décidé de quitter les commandes de Télématin pour prendre la place de Sophie Davant en tant qu’animatrice d’Affaire conclue. La jolie brune assure qu’elle se sent heureuse dans son nouveau rôle. Dans sa prise de parole, elle est revenue sur les règlements concernant les objets apportés par les candidats sur le plateau de l’émission. Il faut dire que l’animatrice en voit de toutes les couleurs chaque jour.

publicité

Certains de ces objets se démarquent par leur histoire et les participants ne ratent jamais une occasion de partager leur origine. Il arrive souvent que la compagne de Kad Merad flashe sur certains de ces objets. Celle qui reçoit les candidats aux côtés des commissaires-priseurs lors de l’estimation a avoué qu’elle était régulièrement séduite par ces objets vintage.

A ce propos, la principale intéressée souligne : « Il m’arrive régulièrement de craquer sur certains objets », avant d’ajouter : « Mais il y a une règle à respecter même si je ne l’ai pas consulté. En effet, le règlement ne nous autorise pas à acheter ces objets. Après, à bien y réfléchir, cette règle est normale. Si un objet m’attire, l’acheteur pourrait être tenté de me le revendre moins cher, ce qui donnerait lieu à un conflit d’intérêts ».

publicité

La méthode de Julia Vignali pour s’emparer de ces objets « coup de cœur »

Mais lorsqu’un objet tape véritablement dans l’œil de Julia Vignali, comment va-t-elle faire pour se le procurer ? A ce propos, l’animatrice explique : « Lorsqu’un objet me plait et que je ne peux pas l’acheter sur le plateau, je décide de le capturer en image. Ensuite, je demande au directeur de casting de quoi il s’agit avant de naviguer sur le web pour en trouver un autre similaire ». Une approche plutôt rusée et efficace pour contourner le règlement ! Lors d’un entretien pour Star Mag, la présentatrice a avoué qu’elle préférait les objets contemporains et ceux qui sont assez insolites.

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?