CAF : allez-vous profiter de cette nouvelle revalorisation prévue pour ce 10 juillet ?

publicité

En dépit des dispositions prises par le gouvernement pour lutter contre les fraudes sociales, une nouvelle mesure va bientôt réjouir les bénéficiaires de la CAF. En effet, une revalorisation de plus de 930 euros verra le jour cette semaine. Qui sont les principaux bénéficiaires ? Le point à travers cet article !

La CAF durcit les règles

Selon une récente allocation de Gabriel Attal, les mesures liées à l’accès aux minimas sociaux proposés par la CAF seront désormais plus strictes. Au micro de BFMTV, le ministre chargé des Compte publics a indiqué que pour profiter du minimum vieillesse et des diverses allocations familiales, les allocataires devront passer 6 mois sur 12 en France chaque année. En ce qui concerne les aides personnalisées au logement, ce délai est fixé à 6 mois contre 8 mois pour le RSA.

publicité

A l’heure actuelle, on dénombre plus de 350 millions d’euros de fraudes au sein de la CAF. Pour remédier à la situation, les allocataires seront désormais épiés. Une mesure qui concerne les personnes éligibles au RSA, au minimum vieillesse ainsi qu’aux APL. Par conséquent, ces derniers devront obligatoirement disposer d’un compte bancaire domicilié en Europe pour pouvoir continuer à toucher les aides sociales. En effet, ces-dernières ne pourront plus être versées sur des comptes étrangers.

A qui la revalorisation du 10 juillet va-t-elle profiter ?

En dépit de ce durcissement des règles, le gouvernement a fait part d’une annonce qui devrait réjouir de nombreux bénéficiaires cette semaine. En effet, les allocations sociales vont être mises à jour à partir de ce 10 juillet pour soutenir les foyers les plus modestes face à l’inflation et pour les aider à arrondir les fins de mois. Une revalorisation qui devrait profiter à plus de 2 millions de Français cette année.

publicité

Notons que cette mesure prise par le gouvernement engage un coût colossal avec un budget d’une valeur totale de 600 millions d’euros. Parmi les aides revalorisées figurent l’aide au retour à l’emploi et l’aide au retour à l’emploi et formation qui vont respectivement passer de 12,71 à 12,95 euros et de 22,19 à 22,61 euros par jour.

publicité

D’autres publications dans 

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?

Comment libérer de l’espace de stockage sur son téléphone sans avoir à effacer des photos ?

Assurance vie après 70 ans : comment l’abattement de 30 000 € est-t-il distribué ?