CAF : les règles de calcul des APL vont changer cette année, on vous dit tout !

publicité

En raison du contexte d’inflation qui paralyse le pays depuis plusieurs mois, la caisse d’allocations familiales (CAF) a pris la décision de procéder à une hausse des APL (aides personnalisées au logement). Mais comment son montant sera-t-il estimé en 2024 ? Explications.

APL : méthodes de calcul

Cette année, les allocataires des APL peuvent se réjouir grâce à la revalorisation de ce précieux coup de pouce financier. Cette décision a été prise pour aider les bénéficiaires à faire face à la flambée générale des prix qui mine complètement leur pouvoir d’achat. Notons au passage que les seuils maximaux pour prétendre à ce dispositif ont été augmentés de 5,3%. Cette mise à jour résulte également du contexte de forte inflation.

publicité

Il convient néanmoins de rappeler que tous les ans, la CAF procède à une réévaluation de la valeur des aides personnalisées au logement accordées aux adhérents. Cette opération va dépendre de l’indice de référence des loyers (IRL). Il s’agit d’un indicateur économique qui donne un aperçu de la progression des prix à la consommation sur un délai d’un an. Cet outil est donc primordial dans le but d’assurer l’équité des prestations sociales octroyées par la CAF.

Ce qui va changer en 2024

La mise à jour du plafond des aides au logement détermine le revenu maximal que l’allocataire peut toucher pour pouvoir prétendre en intégralité à l’APL. Ce seuil est défini suivant la taille du foyer et la valeur de l’aide va varier en conséquence. A titre d’illustration, le revenu ne doit pas excéder 5186 € par an dans le cas d’une personne célibataire. Le but de ce dispositif est de rétablir l’équité et de viser les ménages qui vivent dans la plus grande précarité.

publicité

Pour ce qui est de la valeur des APL, elle va évoluer suivant le profil du bénéficiaire. En moyenne, les personnes éligibles à cette aide ont toucher 200 € au cours de l’année 2022. Ce qui représente un précieux coup de pouce pour ces personnes qui vivent dans des conditions modestes. En ce qui concerne le paiement, il a lieu chaque mois pour aider les bénéficiaires à organiser les dépenses en conséquence.

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?