Ce directeur d’entreprise propose une prime aux employés qui acceptent de courir pour garder la forme !

publicité

Dans cette boîte qui se trouve en Chine, les employés sont bien déterminés à pratiquer des activités sportives. En effet, leur patron leur accorde des primes annuelles dont la valeur va dépendre du nombre de kilomètres parcourus. Une disposition qu’il juge nécessaire pour que les salariés gardent la forme mais les impacts sur la santé de ces-derniers ne sont pas des moindres…

Une prime pas comme les autres

Voilà une pratique assez insolite de la part d’un patron ! Elle concerne une société basée dans la province de Guangdong qui accorde une importance capitale au sport dans le but de motiver les employés. Le concept est très simple : courir davantage pour gagner plus d’argent. Interrogé sur le sujet, le directeur de l’entreprise, qui se prénomme Lin Zhivong souligne : « La boîte ne pourra perdurer que si le personnel reste en bonne santé ».

publicité

Les dispositions à respecter sont très simples : les employés qui auront parcouru le plus de kilomètres auront droit à une prime élevée à la fin de l’année. Ainsi, courir 100km par mois donne lieu à un bonus de plus de 130% de la rémunération mensuelle. Pour ceux qui auront parcouru 50 km par mois, la prime est associée à un virement du 13e mois. Enfin, un bonus de 30% du salaire est accordé aux employés ayant couru 30 km par mois.

Quels sont les risques pour la santé des employés ?

Sur Weibo, ce fait divers n’a laissé personne indifférent. Parmi les commentaires, un internaute déplore : « Pour 100km par mois, il convient de parcourir 3 km par jour. A ce stade, ce ne sont pas des salariés qu’ils recherchent mais des athlètes ». Un autre internaute regrette : « Ces exigences vont beaucoup trop loin même pour des étudiants en école de sport. Suivant l’âge et la performance physique, cela peut entraîner une insuffisance cardiaque sur le long-terme ».

publicité

Selon les experts, un novice qui court plus de 30 minutes par jour s’expose à des problèmes d’articulations et de tendons. De leurs côtés, les employés concernés ne semblent pas inquiets. L’un d’entre eux souligne : « Non seulement nous pouvons garder la ligne mais nous touchons également plus d’argent à la fin de l’année. ça fait d’une pierre deux coups ».

publicité

D’autres publications dans 

Propriétaires : découvrez l’astuce implacable pour accéder à l’abattement lié à l’impôt sur l’immobilier

8-9 = 8 : défiez votre intelligence en enlevant 2 bâtonnets pour résoudre l’équation !

Défiez votre logique avec ce puzzle mathématique : 12÷4x(5+3)= ?

Fin de l’ASS : quelles conséquences pour les futurs retraités ?

France Travail : des primes accordées aux candidats pour favoriser le recrutement  

Électricité : à quoi faut-il s’attendre avec la fin du bouclier tarifaire ?