Ce métier inédit rémunéré à plus de 300 000 € par en ne requiert aucune qualification spécifique !

publicité

Ce nouveau métier qui a émergé en 2023 permet de toucher des salaires annuels qui s’élèvent à 300 000 €. Le plus surprenant dans cette profession, c’est qu’elle ne requiert pas de qualifications en particulier. On vous en dit plus dans les prochaines lignes !

L’IA (intelligence artificielle) révolutionne le monde du travail

ChatGPT vient de célébrer son premier anniversaire il y a quelques semaines. A titre de rappel, il s’agit du tout premier dispositif d’intelligence artificielle capable d’engager une conversation avec le public. Depuis que cet outil est opérationnel, de nombreux algorithmes tout aussi innovants ont vu le jour. C’est notamment le cas de Claude, Midjourney ou encore Gemini qui sont accessibles en ligne et donnent lieu à des données de qualité variable.

publicité

Il convient malgré tout de préciser que les réponses fournies par l’IA ne sont pas 100% fiables. Des erreurs peuvent survenir à tout moment et le manque de fluidité du langage peut créer des confusions chez les humains. Accéder à une réponse fiable et précise de la part d’un algorithme nécessite l’intervention d’un professionnel à part entière : le « prompt engineer ».

Quels sont les rôles du « prompt engineer »

Traduit en Français par « ingénieur de saisie », cet expert a pour principale mission d’améliorer l’interaction avec les machines. Un talent qui sera activement recruté au sein des entreprises au cours des prochaines années à venir. A titre d’illustration, IBM a récemment fait part de sa volonté de substituer 7800 postes humains par de l’intelligence artificielle. Une décision que plusieurs autres organisations ont décidé d’adopter en raison des nombreux avantages de cette technologie.

publicité

Pour le moment, aucune formation n’existe pour ce type de talent émergent. Pour espérer décrocher le poste, il faudra s’entraîner à dialoguer avec l’IA et anticiper ses réponses pour poser les questions les mieux pertinentes. L’ingénieur de saisie se doit donc d’être une personne patiente et persévérante. Selon Bloomberg, les postes à pourvoir affichent un salaire ultra-motivant estimé à 300 000 € par an, soit 25 000 € de salaire par mois.

publicité

D’autres publications dans 

Arnaque : même les gendarmes tombent dans le panneau des escrocs !

Voici le liquide vaisselle ressorti vainqueur des tests réalisés par 60 Millions de consommateurs !

Nettoyage de la plaque de cuisson : la technique implacable pour la rendre comme neuve !

Défi visuel : retrouvez le nombre 37 parmi les 87 en moins de 13 secondes !

Défiez votre intelligence en localisant la plaque d’immatriculation impaire en 8 secondes !

WhatsApp : une option qui était auparavant réservée aux utilisateurs iPhone est désormais accessible sur Android