Cette intelligence artificielle est capable de reconnaître l’espérance de vie humaine

publicité

Des scientifiques ont mis au point un système basé sur l’intelligence artificielle qui soit en mesure de prédire avec exactitude l’espérance de vie d’une personne avec une précision de 78%. Plus de détails dans les prochaines lignes !

Intelligence artificielle : les enjeux sur l’espérance de vie

Ces experts américains sont convaincus qu’il est possible de prédire le décès d’une personne par le biais de l’intelligence artificielle. Pour cette expérimentation, ils se sont appuyés sur la technologie Transformers qui est en mesure de prédire avec une exactitude déconcertante la date à laquelle une personne risque de mourir. Si le concept semble lugubre à première vue, la finalité de cette expérience peut faire chambouler toute une existence.

publicité

Ces scientifiques espèrent pouvoir défier les limites de la compréhension de la mort grâce à cette expérimentation en identifiant les paramètres qui ralentissent l’espérance de vie de l’Homme. Pour concrétiser ce projet baptisé « Life2avec », les auteurs ont entraîné le modèle sur une large base de données comprenant des renseignements détaillés sur la vie de plusieurs danois pendant une durée de 10 ans.

Les informations en question concernent les gains, le statut professionnel ou encore les données en rapport avec l’emploi. Celles-ci ont ensuite été couplées avec les informations liées au système de santé danois. Les résultats fournissent un aperçu impressionnant sur la prédiction de mortalité.

publicité

Des résultats fiables à 78%

Le dispositif « Life2avec » permet de prédire avec une exactitude de 78% la date à laquelle une personne va rendre l’âme suivant un test qui a été réalisé il y a quatre ans sur un panel composé de 100 000 personnes. Selon les scientifiques, les résultats obtenus excèdent de loin les prédictions de la mort. Les auteurs de l’étude ont pu tirer différents paramètres de risques communs à l’issue de cette expérimentation.

Selon les résultats, ce sont les plus de 55 ans qui affichent l’espérance de vie la moins élevée avec un risque plus élevé chez les hommes par rapport aux femmes. Par ailleurs, l’appartenance socio-professionnelle influence également sur la mortalité. Selon ces chercheurs, les ouvriers ont tendance à mourir plus jeunes que les autres. En revanche, ceux qui occupent un poste de cadre avec des revenus aisés vivent plus longtemps.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Défiez vos compétences logiques en participant à cette suite mathématique de niveau avancé !

N’oubliez pas de nettoyer cette partie du réfrigérateur pour réduire les dépenses en électricité !

Changement du menu à la cantine : découvrez ce que vos enfants vont manger à l’école en 2024 !

Un héros de « Plus belle la vie » accusé d’avoir tabassé un conducteur de bus !

Alerte arnaque ! les ventes de colis perdus se multiplient ces derniers temps en France !

Quelle huile d’olive choisir au supermarché ? Voici la suggestion de « 60 millions de consommateurs »