Chèque énergie : révélations sur les premières dates de virement

publicité

Dans un communiqué officiel, Bercy a fait part des premières dates prévues pour le virement du chèque énergie. Cette année, ils seront plus de 6 millions à profiter de ce précieux coup de pouce financier. Plus de détails dans les prochaines lignes !

Le chèque énergie de retour en 2024

Alors que la date butoir fixée pour l’utilisation du chèque énergie 2023 est fixée pour demain, les autorités viennent de publier le calendrier officiel pour le versement du chèque énergie de cette année. Ce dispositif va bénéficier cette année à environ 6 millions de ménages français qui vont pouvoir s’en servir pour financer les dépenses liées à l’utilisation du gaz, du fioul et de l’électricité. Il s’agit d’un précieux coup de pouce pour les familles modestes qui ont du mal à joindre les deux bouts en ces temps de crise.

publicité

Comme à l’accoutumé, le versement aura lieu au printemps et la date diffère d’un département à un autre. Selon le ministre de l’Economie, les premiers envoient auront lieu le 2 avril prochain et se terminer vers le 15 mai. Au fur et à mesure que les semaines progressent, les foyers éligibles pourront directement accéder au chèque suivant leur adresse. Il faudra cependant attendre quelques jours pour la finalisation du calendrier par département.

Les principaux bénéficiaires

Depuis 2022, plusieurs communes ont eu droit au chèque énergie dont l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne Franche Comté, les Hauts-de-France ou encore les départements d’Outre-mer bien que ces derniers aient été les derniers sur la liste. Il convient de préciser que les habitants éligibles au sein d’une même ville peuvent toujours accéder au chèque énergie, à différentes dates.

publicité

En 2024, l’inquiétude est montée auprès des bénéficiaires du chèque énergie à cause des suspicions révélées par certaines associations sur la possibilité d’être exclus du dispositif. Ces doutes ont été émises à la suite de la décision de mettre fin à la taxe d’habitation. Très vite, Bruno Le Maire a pris la parole pour rassurer les allocataires comme quoi il n’y aurait aucun perdant cette année.

Depuis son lancement en 2015, le chèque énergie fait l’objet d’un réajustement chaque année en fonction du contexte socio-économique. En moyenne, ce dispositif permet aux bénéficiaires d’accéder à un bonus de 150 € dans un contexte où le prix de l’électricité a subi une hausse de 10% le mois dernier.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

N’oubliez pas de nettoyer cette partie du réfrigérateur pour réduire les dépenses en électricité !

Changement du menu à la cantine : découvrez ce que vos enfants vont manger à l’école en 2024 !

Un héros de « Plus belle la vie » accusé d’avoir tabassé un conducteur de bus !

Alerte arnaque ! les ventes de colis perdus se multiplient ces derniers temps en France !

Quelle huile d’olive choisir au supermarché ? Voici la suggestion de « 60 millions de consommateurs »

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !