Chèques énergie, bois, fioul : ces trois primes exceptionnelles que vous avez peut-être oublié 

publicité

Selon nos confrères de MesAllocs, 70% des personnes qui répondent aux critères d’éligibilité du chèque énergie ne touchent pas cette précieuse aide. Mais pourquoi autant de négligence ? Le point à travers cet article ! 

Des primes exceptionnelles passées aux oubliettes

Devant la hausse des tarifs de l’énergie, l’Etat a décidé d’enchaîner les primes exceptionnelles. C’est notamment le cas du chèque énergie, le chèque bois, le chèque fioul ou encore le chèque carburant. Selon les statistiques officielles, 7 sur 10 millions de bénéficiaires ont réclamé la dernière prime pour alléger la hausse des prix. 70% d’entre eux ne réclament pourtant pas cette aide délivrée par le gouvernement même s’ils sont au courant de son existence. 

publicité

Les résultats du sondage indiquent que le non recours est dû à un manque de clareté dans les démarches à suivre. De son côté, le ministère de la Transition énergétique assure qu’aucun bilan n’a pour l’heure été délivré. Interrogé par nos confrères de MoneyVox, la ministre Agnès Pannier-Runacher souligne : “Il est important de rappeler que chaque année, le chèque énergie est remis automatiquement aux foyers éligibles sans aucune démarche particulière à suivre”

Les dates limites pour chaque chèque

La DGFiP quant à elle garde le silence. Si vous êtes éligible au chèque bois, il est encore possible d’en faire la demande avant le 31 mai prochain. Pour ce faire, rendez-vous sur le site chequeboisfioul.asp-public.fr afin de bénéficier de la prime comprise entre 50 et 200 euros. Par ailleurs, le chèque fioul n’est plus accessible car la date butoire pour la demande a été clôturée le 30 avril dernier. 

publicité

Outre le chèque énergie exceptionnel, sa version classique a été remise au printemps à 6 millions d’allocataires. Il y a deux ans, ils étaient 4 sur 5 à s’être servis de ce chèque pour régler les factures énergétiques. L’an dernier, 66% d’entre eux avaient touché en moyenne 149 euros. On peut en déduire que le chèque énergie est plus profitable que les autres aides sociales.

publicité

D’autres publications dans 

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !

Défi visuel : vous avez 13 secondes pour localiser le chiffre 24 parmi 42 !