Compteur Linky : voici comment surveiller la consommation pour éviter une surfacturation

publicité

Vous utilisez un compteur Linky mais vous estimez que la facture à payer dépasse la consommation réelle ? Voici quelques procédures à suivre pour déceler d’éventuelles anomalies du dispositif afin de remédier à la situation.

Hausse incessante des prix de l’énergie

Avec la crise énergétique, les ménages français sont de plus en plus attentifs à leurs dépenses en électricité. Avec la hausse incessante des coûts énergétiques, tous les moyens sont bons pour minimiser les dépenses. A ce propos, l’utilisation du compteur Linky requiert une certaine vigilance. De plus, de nombreux utilisateurs se plaignent d’une facturation anormalement élevée à la fin du mois.

publicité

D’une manière générale, cette erreur est due à des problèmes d’installation lors de l’intervention des agents d’Enedis ou des sous-traitants de la société. Entre 2015 et 2021, il y a eu plus de 30 millions de dispositifs qui ont été installés en France. Un déploiement massif qui a entraîné des faux-pas de la part de ces techniciens. Contrairement aux autres compteurs, le dispositif vert requiert une concordance avec le PDL (point de livraison) à la bonne adresse.

Si la majorité de ces irrégularités au montage ont pu être identifiées et rectifiées rapidement, certains utilisateurs ont constaté des anomalies dans le niveau de consommation réel. Mais quelles sont les dispositions à prendre dans un tel cas de figure ?

publicité

Comment surveiller la consommation réelle avec le compteur Linky ?

Dans un premier temps, il convient de vérifier que le PDL choisi est en concordance avec votre emplacement. Celui-ci est accessible depuis l’écran du compteur Linky en appuyant sur le bouton « + ». Rendez-vous ensuite dans la rubrique « numéro du PRM » qui vous donne une référence composée de 14 chiffres. Il ne reste plus qu’à vérifier la facture avec un numéro composé de 14 chiffres inscrit sur l’encadré à gauche.  Si les deux références coïncident, c’est qu’il n’y a pas de problème en particulier.

Dans un second temps, il est conseillé de vérifier que le compteur alimente parfaitement la maison en annulant l’alimentation le temps de tester si aucune puissance n’est enregistrée par l’appareil. Pour ce faire, il faudra défiler les données du compteur jusqu’à ce que vous voyiez l’inscription « PUIS APP SOUTIR » qui signifie « puissance apparente soutirée ». Si le dispositif consomme de l’énergie à cet instant, la valeur mentionnée sur l’écran sera différente de 0 et varie suivant les appareils utilisés.

publicité

Il faudra alors annuler l’alimentation en éteignant le disjoncteur. Sur l’écran du dispositif vert, la puissance doit normalement afficher « 0 ». Si ce n’est pas le cas, c’est que l’appareil est mal raccordé. Dans ce cas, il vaut mieux contacter un expert d’Enedis.

publicité

D’autres publications dans 

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !