Crédit immobilier : les emprunteurs font fortune grâce à des taux qui frôlent les 4% !

publicité

Les acteurs du marché immobilier en sont conscients : les taux utilisés par les banques ne cessent d’augmenter. De quoi faire fuir les clients disposant de revenus limités. Selon une récente étude de l’observatoire crédit logement-CSA, cette situation profite pourtant aux emprunteurs qui ne cessent de renflouer leurs revenus grâce à des taux avoisinant les 4%.

« Les revenus des emprunteurs augmentent très vite depuis le début de l’année »

Dans son communiqué, l’Observatoire souligne : « Le prix des opérations menées ne cesse de ralentir depuis le début de l’année, compte tenu du contexte actuellement tendu ». Mais comment le coût des transactions peut-t-il diminuer alors que les taux immobiliers ne cessent d’exploser ? Selon l’observatoire, le coût relatif lié à l’achat d’un bien immobilier ne cesse de diminuer en 2023 car les revenus des emprunteurs ne cessent de croître rapidement.

publicité

Comme le rapporte la publication : « Les revenus des emprunteurs augmentent très vite depuis le début de l’année ». De ce fait, les rémunérations et autres revenus d’activités des ménages en mesure d’emprunter du crédit auprès des banques ont subi une hausse de 7,6% au cours des 2 derniers trimestres. Ce taux atteint les 8% pour l’achat d’un appartement.

Un taux d’intérêt alléchant

Toujours selon l’observatoire, plusieurs ménages sont obligés d’abandonner leurs projets, fautes de moyens financiers. En effet, seules les familles les plus aisées peuvent s’offrir un bien immobilier à la suite d’une demande de crédit auprès des banque. Au mois de juillet dernier, les taux moyens ont frôlé les 4%. Ce qui semble confirmer les prédictions des courtiers qui estiment que ces taux devraient excéder les 4% d’ici la rentrée prochaine.

publicité

A ce propos, l’observatoire précise : « Sur les prêts immobiliers qui ont été délivrés le mois dernier, les taux dépassent les 3,80% pour ¾ des emprunteurs. La moyenne atteint les 4,32% en juillet pour les emprunteurs qui ont peu d’apport personnel ».

publicité

D’autres publications dans 

1-1=6 : vous n’avez le droit d’ajouter qu’une seule allumette pour rétablir l’équation !

Prime de partage de la valeur (PPV) : à quoi faut-il s’attendre en 2024 ?

Voitures modernes : quels sont les intérêts de ces phares innovantes ?

Existe-t-il un lien entre la consommation de vitamine C et l’apparition de boutons ?

Placements, assurances, crédits : ces nouvelles dispositions fiscales ne vont pas plaire aux investisseurs !

Le téléphone portable ne sera plus autorisé dans les rues de cette célèbre ville française !