Droits de succession : revalorisation des taux de paiement pour 2024

publicité

Cette année, le fisc a décidé de procéder à une revalorisation des taux de paiement des droits de succession. A quoi les contribuables devront-t-ils s’attendre ? On vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Droits de succession : ce qui va changer cette année

Depuis plus d’un mois, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur concernant le mode de paiement des droits de succession dans le cadre d’un héritage. En règle générale, cette opération est effectuée auprès du Trésor public dans les six mois qui suivent le décès. Si les héritiers sont dans l’incapacité de procéder au paiement, ils peuvent demander au fisc de leur accorder un crédit. Celui-ci se présente sous la forme d’un paiement différé ou fractionné suivant les cas.

publicité

Une nouvelle disposition est récemment sortie pour faciliter ces procédures. Désormais, le comptable public a pour obligation de transmettre sa réponse aux légataires dans un délai de 2 mois à compter de la demande de crédit. Si la requête est recevable, les héritiers disposent de 4 mois complets pour réunir les garanties requises avant que le fisc ne livre son verdict.

Hausse du taux d’intérêt pour les paiements différés et fractionnés

Si le demandeur obtient une réponse favorable, il devra débourser des intérêts auprès de l’administration fiscale. Le fait est que ces derniers seront plus importants qu’en 2023 cette année. A ce propos, une publication du Particulier rapporte : « Pour les demandes de paiement différé ou fractionné datant de 2024, le taux d’intérêt s’élève à 2,2% ». A titre de rappel, ce taux était fixé à 1,2% pour les requêtes datant de l’année 2023.

publicité

Notons qu’il est possible de diminuer ce taux de 2/3 pour atteindre les 0,7% en 2024. C’est notamment le cas de certaines organisations. Selon un communiqué officiel publié par Bercy, ce taux était encore de 0,5% en 2023. Pour conclure, il est important de rappeler que ces taux sont en vigueur durant toute la durée du crédit. Ils sont estimés en tenant compte du taux moyen des crédits immobiliers délivrés par les établissements bancaires.

publicité

D’autres publications dans 

N’oubliez pas de nettoyer cette partie du réfrigérateur pour réduire les dépenses en électricité !

Changement du menu à la cantine : découvrez ce que vos enfants vont manger à l’école en 2024 !

Un héros de « Plus belle la vie » accusé d’avoir tabassé un conducteur de bus !

Alerte arnaque ! les ventes de colis perdus se multiplient ces derniers temps en France !

Quelle huile d’olive choisir au supermarché ? Voici la suggestion de « 60 millions de consommateurs »

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !