Électricité : à quoi faut-il s’attendre avec la fin du bouclier tarifaire ?

publicité

Alors que le gouvernement a annoncé la fin du bouclier tarifaire, l’inquiétude monte du côté des foyers français. De plus, les coûts de l’électricité sont amenés à augmenter de manière significative cette année. Pour remédier à la situation, le collectif « Rénovons » suggère une revalorisation du chèque énergie.

Hausse des prix de l’électricité pour 2024

Depuis la revalorisation des tarifs réglementés de l’électricité, la pression monte du côté des ménages français. Avec cette nouvelle mise à jour, une augmentation à hauteur de 8,6% à 9,8% est prévue suivant la nature du contrat. Une situation qui n’est pas sans conséquence sur le budget des consommateurs déjà lourdement impacté par l’inflation. Résultat, nombre d’entre eux rencontrent des difficultés à se réchauffer surtout en cette période d’hiver.

publicité

La situation est encore plus compliquée du côté des familles modestes. A titre d’illustration, un foyer composé de 4 pièces doit composer avec une augmentation d’environ 18 € par mois, soit une moyenne de 216 € sur l’année. Les maisons de petite taille sont également concernées avec une hausse moyenne de 8 € par mois, soit une centaine d’euros de plus dépensés dans l’année.

Face à l’urgence de la situation, de nombreuses associations ont décidé de lancer une alerte. C’est notamment le cas de la fondation Abbé Pierre qui a recensé plus de 10 millions de français victimes de cette précarité énergétique. Le sondage mené par l’association révèle que 10% des Français rencontrent des difficultés avec l’utilisation du chauffage en 2022 et seuls 5 millions d’entre eux ont pu accéder au chèque énergie durant l’année 2023.

publicité

Le chèque énergie sera-t-il renouvelé ?

Pour palier à ce problème, le collectif Rénovons recommande une mise à jour du chèque énergie. Selon ce groupe, ce-dernier doit tourner dans les alentours de 750 € pour couvrir les besoins des bénéficiaires avec la hausse des coûts de l’énergie. Toujours selon la même source, les dépenses publiques pour l’installation du bouclier tarifaire ont avoisiné les 100 milliards d’euros. Avec cette augmentation, les bénéficiaires pourront accéder à 63 euros de plus par mois.

publicité

D’autres publications dans 

Arnaque : même les gendarmes tombent dans le panneau des escrocs !

Voici le liquide vaisselle ressorti vainqueur des tests réalisés par 60 Millions de consommateurs !

Nettoyage de la plaque de cuisson : la technique implacable pour la rendre comme neuve !

Défi visuel : retrouvez le nombre 37 parmi les 87 en moins de 13 secondes !

Défiez votre intelligence en localisant la plaque d’immatriculation impaire en 8 secondes !

WhatsApp : une option qui était auparavant réservée aux utilisateurs iPhone est désormais accessible sur Android