Entre 250 et 600 € l’examen : une pratique illicite contournant le code de la route vient d’être démantelée

publicité

Selon les forces de l’ordre de Haute-Saône qui ont récemment conduit une enquête, plusieurs milliers de personnes se sont servis de manière illicite du Code de la route pour passer l’examen de conduite entre 250 et 600 €. A la suite de cette pratique frauduleuse, quatre suspects ont été interpellés par les gendarmes.

Un trafic illicite du code de la route

Les gendarmes de la communauté de Vesoul ont récemment mis fin à un trafic de niveau national. Selon nos confrères de L’Est Républicain, plusieurs milliers de codes ont été achetés de manière illicite. Ces derniers ont été utilisés par les participants à l’examen du code qui n’ont pas assisté aux épreuves. Parmi les fraudeurs, plusieurs suspects issus de la région de la Haute-Saône ont été interpellés. Ces derniers ont reconnu avoir acheté de manière illicite le Code de la route auto et moto.

publicité

Les forces de l’ordre qui ont procédé à l’enquête ont également arrêtés trois suspects originaires de Vesoul. Ces derniers ont été mis en examen au mois de juillet dernier et ils ont reconnu les faits. L’enquête a également permis d’identifier un centre d’examen qui a agit en complicité avec les fraudeurs pour la mise en place de ce trafic illégal.

Les permis frauduleux suspendus

Pour décrocher le faux code, les acheteurs ont utilisé une application de messagerie. Le gérant du centre d’examen à l’origine de la fraude commercialisait les codes en question à hauteur de 80 à 130 € l’unité. Ces codes « fake » ont par la suite été revendus aux participants à hauteur de 250 à 600 €. En échange, les candidats obtiennent le permis avec la mention « réussi » sans passer d’épreuve.

publicité

Une supercherie qui a permis au dirigeant du centre d’examens de toucher près de 120 000 €. Les enquêteurs ont affirmé qu’une somme conséquente avait été saisie au sein de son logement. La personne a été mise en garde à vue cette semaine et a reconnu les faits. Son établissement a immédiatement été clôturé. Quant aux permis frauduleux distribués, ils ont été annulés et retirés des bénéficiaires.

publicité

D’autres publications dans 

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !