Erreur sur la facture d’électricité : il se retrouve dans l’obligation de payer 285 000 € !

publicité

A la suite d’une grossière erreur sur sa facture d’électricité, ce directeur d’origine britannique a dû composer avec un prélèvement de 285 000 € sur son compte bancaire. On vous raconte tout dans les prochaines lignes !

La note à payer est ahurissante

Il s’agit d’une mésaventure vécue par un directeur de centre de vacances britannique. Ce dernier a vu une somme colossale être débitée sur son compte en banque à cause d’une erreur sur la facture d’électricité. Interrogé sur le sujet, Patrick Langmaid raconte : « Tout le monde a paniqué au bureau », en faisant référence à la somme de 285 000 € qui s’est envolée sur le relevé bancaire. Dans sa prise de parole, l’homme d’affaires précise qu’habituellement, la facture s’élève dans les alentours de 2800 €.

publicité

Son cas n’est pourtant pas isolé. Selon la BBC, d’autres affaires de prélèvements erronés avec des montants ahurissants ont été signalés à plusieurs reprises dans le pays. C’est le cas d’une église du pays de Galles dont la somme s’élève à 47 000 €. A cela s’ajoutent 3 autres victimes dont les préjudices s’élèvent respectivement à 19 000, 45 000 et 48 000 €.

Comment expliquer une telle erreur ?

Selon un responsable au sein d’Energy UK, plusieurs millions de factures avaient été transmis aux clients. Et ce dernier d’ajouter : « Les erreurs à la marge ne pouvaient être évités. Il s’agit souvent d’erreur humaine mais dans certains cas ce sont des problèmes d’automatisation avec la machine ». La même source poursuit : « Il est impératif que le fournisseur prenne les dispositions nécessaires dans l’immédiat pour remédier à la situation et qu’il propose une compensation aux clients victimes de l’erreur le cas échéant ».

publicité

De son côté, Total Energies assume qu’une erreur humaine avait bloqué l’annulation de la facture erronée. A ce propos, un client se plaint : « Je suis en colère contre la société pour avoir commis une telle erreur. J’en veux également à la banque d’avoir autorisé une telle erreur se produire et d’autoriser un paiement exorbitant sans prendre la peine de s’informer ».

publicité

D’autres publications dans 

Arnaque : même les gendarmes tombent dans le panneau des escrocs !

Voici le liquide vaisselle ressorti vainqueur des tests réalisés par 60 Millions de consommateurs !

Nettoyage de la plaque de cuisson : la technique implacable pour la rendre comme neuve !

Défi visuel : retrouvez le nombre 37 parmi les 87 en moins de 13 secondes !

Défiez votre intelligence en localisant la plaque d’immatriculation impaire en 8 secondes !

WhatsApp : une option qui était auparavant réservée aux utilisateurs iPhone est désormais accessible sur Android