Escroquerie : méfiance sur les QR codes qui permettent de régler les contraventions !

publicité

Dans un communiqué officiel, les ont tenu à mettre les automobilistes en garde concernant une nouvelle forme d’escroquerie liée au paiement des contraventions. Voici ce qu’il faut retenir au sujet de cette méthode frauduleuse appliquée par les escrocs.forces de l’ordre

Escroquerie par QR code : le mode opératoire des escrocs

Faites-vous partie de ces personnes qui ont déjà reçu dans leur boîte mail un courrier leur indiquant qu’ils doivent impérativement régler une amende ? Si c’est le cas, méfiez-vous car très souvent, il s’agit de contraventions fake élaborées par des personnes mal intentionnées. Elles vont alors créer de fausses contraventions dans le but de vous faire payer de l’argent. Les motifs peuvent être nombreux et tout est soigneusement organisé pour ne laisser place à aucun doute : stationnement interdit, excès de vitesse, infractions aux polices de la route…

publicité

Selon la Gendarmerie nationale, cette pratique a connu un essor considérable ces deux dernières années. A ce propos, le communiqué officiel rapporte : « Des opérations ingénieuses ont fait leur apparition depuis 2021. D’une manière générale, les escrocs utilisent le QR code pour cibler leurs victimes ». Ce procédé est utilisé pour régler les amendes liées à un stationnement considéré comme payant ou toute autre infraction au code de la route.

Le dispositif apparait tellement convaincant qu’il est difficile de ne pas tomber dans le piège. En effet, les malfrats reproduisent à la perfection les documents officiels et redirigent les cibles vers un site qui ressemble au site officiel du gouvernement mais l’adresse URL est erronée. De peur de composer avec une pénalité financière en cas de non-paiement, les victimes s’exécutent et le piège se referme rapidement sur eux.

publicité

Que faire si vous faites face à ce genre d’escroquerie ?

Si vous avez des doutes, il vaut mieux vous rendre dans un poste de police pour signaler l’arnaque. Vous pouvez également vous rendre sur le site masecurite.interieur.gouv pour rester à jour concernant les procédures à suivre en ligne en cas de pratique frauduleuse du même genre. Vous pouvez également contacter le 112 ou le 17 pour des renseignements complémentaires. Si vous rencontrez des difficultés à vous exprimer ou que vous êtes malentendants, vous pouvez envoyer un message au 114.

Gare aux stationnements gênants !

Pour éviter de se retrouver face à des amendes inattendues, mieux vaut toujours vous rappeler l’importance de respecter les règles de conduite. Parmi les infractions les plus courantes figure le stationnement interdit. C’est d’ailleurs pour cette raison que les escrocs utilisent ce motif pour duper leurs victimes. Ce délit se divise en 4 catégories bien distinctes : stationnement abusif, stationnement dangereux, stationnement gênant et stationnement très gênant.

publicité

D’une manière générale, les automobilistes condamnés pour stationnement interdit sont exposés à une amende de 38 € maximum puisqu’il s’agit d’un délit de première classe. Dans le cas du stationnement abusif, s’étalant sur plus d’une semaine sur un même endroit, la sanction s’élève à 35 €. Il en va de même pour le stationnement gênant. Ceci implique le fait de se garer dans un tunnel, devant une façade d’immeuble, un parking de livraison, un pont, un passage souterrain ou une borne.

Si vous garez votre voiture sur un passage piéton ou une quelconque voie réservée (personnes en situation de handicap, cyclistes, piétons, bus, taxis, etc.), vous risquez une contravention de 135 € ! La même amende s’applique en cas de stationnement dangereux, avec un retrait de trois points sur le permis. Suivant la gravité des cas, il est possible de se faire retirer le permis pendant 3 ans maximum. On parle de stationnement dangereux lorsque le véhicule est garé au sommet d’une côte, sur un passage à niveau à l’intersection de deux routes ou dans un virage où la visibilité est nulle. Vous voilà prévenu !

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?