Impôts : ces avantages fiscaux qui passent trop souvent aux oubliettes…

publicité

 Pour limiter la note à régler auprès du fisc, il est possible d’opter pour les crédits et réductions d’impôts. Aujourd’hui, la rédaction de wk-rh vous propose de découvrir quelques avantages fiscaux qui sont souvent oubliés par les contribuables. 

Déclaration de revenus : les dates limites approchent !

Voilà maintenant plusieurs mois que les contribuables procèdent à la déclaration de leurs revenus en France. Ces derniers n’ont qu’à se rendre sur le site officiel des impôts en suivant les instructions qui y sont indiquées. Notons que les dates butoires pour la déclaration varient en fonction des départements. A titre d‘illustration, la date limite est fixée au 8 juin 2023 à minuit pour les contribuables habitant dans les départements 54 à 976.

publicité

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec le web, il est possible de procéder à la déclaration sur papier. Dans ce cas, la date butoire pour la remise des formulaires est fixée au 22 mai 2023 à minuit. D’où l’intérêt de se dépêcher !

Ces avantages fiscaux souvent oubliés par les contribuables

Au moment de remplir le formulaire de déclaration, il convient de prendre en considération certaines informations pour payer moins d’impôts. Les experts recommandent ainsi de vérifier les informations pour s’assurer de n’avoir rien oublié. Il en va de même lorsque vous allez cocher les cases contenues dans le document. Pour vous aider à minimiser les dépenses, nous vous dévoilons ci-après le top 3 des avantages fiscaux souvent négligés lors du paiement des impôts : 

publicité
  • la case T : cette case est réservée aux parents isolés qui ont des enfants à charge. le fait de cocher cette case permet de profiter d’une majoration du quotient familial, le cas échéant
  • le rattachement d’un enfant majeur donne lieu à une majoration de nombre de parts de quotient familial. Pour profiter de cet avantage fiscal, l’enfant concerné doit être âgé de 25 ans et plus 
  • La taxation au barème progressif de l’impôt : les revenus du capital doivent répondre aux normes de PFU (prélèvement forfaitaire unique). Si vous souhaitez miser sur cette taxation, il est conseillé de cocher la case “2OP” lors de la déclaration des revenus. A présent que vous avez toutes les cartes en main, à vous de jouer !
publicité

D’autres publications dans 

Seuls ceux qui ont les yeux perçants peuvent identifier le nombre 762 en 12 secondes !

Rappel d’urgence : ne consommez surtout pas ces chocolats contaminés par du plastique !

Leasing social : la décision inattendue du gouvernement

Impôt sur le revenu : découvrez la somme que vous allez dépenser cette année grâce à cet outil innovant !

Lidl : l’enseigne bientôt privée de ses fameuses promotions ?

Céline Dion gravement malade : les relations sont tenues entre ses enfants René-Charles, Nelson et Eddy