Impôts : cette modification majeure risque de chambouler les couples !

publicité

A compter de 2025, les contribuables en couple devront composer avec une nouvelle disposition concernant le paiement des impôts. Cette modification majeure impactera tout particulièrement les femmes. Plus de détails dans les prochaines lignes !

Impôts : cette réforme va bouleverser de nombreux couples

Le paiement des impôts est une étape activement redoutée par les contribuables. Certains d’entre eux se retrouvent souvent dans l’obligation de payer une somme dépassant leurs attentes. Dans la majorité des cas, ce sont les femmes qui sont les plus impactées par cette situation. Mais selon nos confrères de Moneyvox, les choses devraient changer d’ici l’année prochaine. En effet, le règlement des impôts se fera de manière équitable entre l’homme et sa conjointe. Cette décision a été prise dans le but de permettre aux Français de débourser la juste somme.

publicité

Dans l’Hexagone, le fisc procède au suivi de plusieurs millions de foyers fiscaux. Selon une étude menée par l’Insee, 50% de ces ménages vivent en couple. A compter de septembre 2025, la DGFiP procèdera à un nouveau dispositif auquel plus de 20 millions de couples soumis à l’impôt devront se plier. Il s’agit du taux de prélèvement individualisé qui met fin au taux personnalisé qui a été mis en place jusqu’ici. Malheureusement, cette nouveauté est loin de faire l’unanimité.

Un projet sévèrement décrié

Selon une avocate membre de la Fondation des femmes, cette mesure manque de justesse financière. L’estimation du taux est souvent réalisée suivant la moyenne des revenus touchés par les couples. Pourtant, cette méthode de calcule favorise le partenaire qui est le mieux rémunéré. Depuis 5 ans, les couples sont libres de sélectionner ce taux. Autrement dit, les calculs sont faits de manière distincte, suivant les ressources de chaque conjoint. Grâce à cette approche, il y a plus d’équité en matière de charges fiscales entre l’homme et la femme qui composent le couple.

publicité

D’une manière générale, la femme touche beaucoup moins d’argent que l’homme. Pour remédier à cette situation, l’élue Marie-Pierre Rixain suggère une nouvelle disposition qui a pour but d’appliquer par défaut le taux individualisé. Un projet qui sera donc instauré en France d’ici 2025.

publicité

D’autres publications dans 

« Elles peuvent mesurer jusqu’à 12 cm » : la mer Méditerranée couverte de punaises gigantesques !

Augmentation des prix à la pompe : où trouver des carburants à prix coûtant ?

Taxe foncière : qui sont les retraités concernés par l’exonération en 2024 ?

Défiez votre QI en trouvant la bonne solution à cette équation mathématique !

Quelles sont les deux allumettes qu’il faut déplacer pour corriger l’équation ?

Livret A vs Assurance-vie : quelle option est plus rentable en 2024 ?