Les distributeurs de billets de moins en moins nombreux en France

publicité

Avec l’avènement du paiement par carte, les distributeurs de billets de banque sont de moins en moins utilisés en France. Selon les dernières statistiques, leurs nombres ont fait l’objet d’une réduction de 20% en l’espace de 10 ans.

Les DAB en voie de disparition en France

Cette situation résulte de l’utilisation devenue courante de la carte bancaire pour le règlement des différents achats, que ce soit en ligne ou dans les commerces. Cette disparition progressive des DAB provient également de la décision récente de la Société Générale, en collaboration avec Crédit Mutuel Alliance Fédérale et BNP Paribas de mettre en place le dispositif « Cash Services ». Cette initiative devrait engendrer la clôture de plusieurs milliers de points de retrait d’ici 2026.

publicité

Selon nos confrères de Capital, le nombre de DAB présents en France est passé de 58 000 en 2012 à 46 000 l’an dernier. Les établissements bancaires préfèrent mettre fin à ce dispositif en raison d’un manque de rentabilité. Notons que leur fonctionnement nécessite plusieurs coûts (entretien, réapprovisionnement…). De son côté, Guillaume Lepeca, celui qui est à la tête du think tank CashEssentials explique : « Les banques devraient éliminer le cash car c’est ce qui rivalise directement avec les autres modes de paiement qui eux sont plus rentables ».

Les commerçants préfèrent prioriser le paiement cash

Selon la Fédération bancaire française, l’évolution du réseau de DAB s’aligne avec celle de la société. Elle soutient également que l’accès au cash demeure encore facile en France. A ce propos, la Banque de France estime que 80% des Français se situe à quelques minutes en voiture d’un DAB. Mais pour ceux qui n’ont pas de véhicules, l’accès à ce dispositif demeure restreint. C’est pourquoi, dans les villages reculés, la plupart des distributeurs ont été fermés.

publicité

Par ailleurs, la mise en place de points d’accès privés a favorisé la restriction des points d’accès au paiement cash. Cela dit, ce mode de paiement demeure le plus utilisé dans le commerce, quels que soient les transaction. Les espèces sont très prisées pour des raisons de sécurité, de facilité et de gestion des dépenses.

publicité

D’autres publications dans 

Casse-tête logique : trouvez les 2 tiges à enlever pour résoudre l’équation : 8-9=3

Crédit d’impôt 2024 : quels outils faut-il utiliser pour l’adaptation des logements au vieillissement ?

Augmentation de l’AAH : à combien s’élève l’aide revalorisée en 2024 ?

Ikea propose une table design et originale pour embellir votre extérieur !

Lidl lance un veste anti froid à prix bradé !

Prime d’activité et RSA : cette raison fâcheuse pour laquelle ces deux aides sont en déclin !