Netflix : les arnaqueurs profitent de la suspension du partage des comptes pour piéger leurs victimes

publicité

Depuis que Netflix a pris la décision d’annuler sa formule gratuite permettantde partager des comptes, les escrocs profitent de l’occasion pour piéger les utilisateurs de la plateforme. Voici comment ils opèrent !

Netflix : UFC-Que-Choisir met les abonnés en garde contre une nouvelle forme d’arnaque

Avis à tous les abonnés de Netflix ! Faites bien attention à ce courriel qui vous annonce un souci de facturation sur votre compte Netflix. A la suite de la décision de la plateforme américaine de suspendre le partage de contenu, les abonnés sont devenus la cible préférée des arnaqueurs.  Ces derniers utilisent cette annonce pour tromper leurs cibles. Devant l’ampleur du phénomène, l’UFC-Que-Choisir a décidé de lancer un avertissement cette semaine. 

publicité

Selon l’association, les pirates se font passer pour Netflix en utilisant l’identité visuelle de la plateforme pour duper la vigilance des clients. Dans le courriel, ces derniers sont invités à mettre à jour les données liées à la facturation sous peine de voir leur abonnement suspendu. Pour ce faire, les consommateurs sont redirigés vers un site frauduleux qui réclame des informations personnelles incluant les données bancaires. 

Comment éviter de tomber dans le piège ? 

La société Netflix n’est pas la première à être ciblée par cette technique de phishing. Généralement, les escrocs s’attaquent aux seniors et aux personnes vulnérables. Les erreurs d’orthographe que contiennent le mail doivent vous mettre la puce à l’oreille. Aussi, il est vivement déconseillé de cliquer sur un quelconque lien dont vous ignorez la source. En cas d’hésitation, il est préférable de contacter directement l’organisation en question. 

publicité

L’UFC-Que-Choisir conseille également de bloquer tout expéditeur suspect et de supprimer définitivement leur mail. Si malgré ces efforts de prévention vous êtes tombés dans le piège, il convient de contacter la banque pour réaliser une opposition. Pensez également à déposer une plainte auprès d’une poste de police et de signaler l’arnaque sur le site cybermalveillance.gouv.fr.

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !