Retraite : découvrez le nombre de trimestres qu’il faut à tout prix remplir pour bénéficier du taux plein !

publicité

Avec la réforme des retraites, la méthode de calcul des retraites a complètement été chamboulée. Voici le nombre de trimestres qu’il convient aujourd’hui de remplir pour pouvoir accéder au taux plein.

Tout dépend du type de régime

Une fois que l’on a rejoint le monde professionnel, la question liée au départ à la retraite est inévitable, quelle que soit notre fonction, et que l’on travaille dans le public ou dans le privé. Qui ne rêve pas de toucher une pension confortable pour profiter de ses vieux jours ? Mais pour ce faire, il convient de remplir certaines conditions incluant celles liées au nombre de trimestres. Il faut savoir qu’en France, l’estimation va varier suivant le régime.

publicité

Contrôlé par l’Assurance retraite, le régime de base est calculé en fonction du nombre de trimestres cotisés par l’assuré. Pour ce qui est du régime complémentaire, régi par l’Agirc-Arrco, les cotisations équivalent à des points de retraite cumulables.

Les types de trimestres pris en considération

Dans le cadre de la pension de base, le nombre de trimestres cotisés aide à évaluer la valeur de la pension pour chaque bénéficiaire. Cela dit, pour qu’un trimestre soit cotisé, il doit avoir été confirmé par l’Assurance retraite. Dans sa méthode de calcul, ce dernier prend en considération d’autres types de trimestres. C’est notamment le cas des trimestres rachetés et des trimestres assimilés. Il faut néanmoins retenir qu’il existe un seuil maximal à ne surtout pas dépasser.

publicité

Les trimestres cumulés concernent les allocations touchés qui sont assimilées aux trimestres cotisés. A titre d’illustration, cette situation s’applique dans la mesure où le retraité à touché des trimestres gratuits après avoir été au chômage, en stage ou en formation. Il en va de même pour les cas de maternité et de paternité et des retraités qui ont réalisé le service militaire.

Pour ce qui est des trimestres rachetés, ils correspondent au rachat des années de cotisation qui ne son pas complètes lorsque le nombre de trimestres exigés pour accéder au taux plein n’a pas été acquis.

publicité

Le nombre de trimestres à compléter pour profiter d’une retraite

Conformément à la réforme des retraites mise en place depuis la rentrée, le nombre de trimestres requis pour toucher la retraite à taux plein sans décote est calculé suivant l’année de naissance du bénéficiaire. Par conséquent, les générations nées entre 1961 et 1962 doivent cotiser un total de 169 trimestres pour pouvoir toucher le taux plein. Pour celles qui sont nées entre 1963 et 1964, il convient de cotiser un minimum de 171 trimestres contre 172 trimestres pour les Français qui sont nés à compter de 1965.

Par ailleurs, la retraite à taux plein ne nécessite ni minoration ni décote. Pour en profiter, le retraité doit remplir les conditions d’éligibilité. Une fois ces exigences remplies, il est possible de profiter du taux plein lors du départ à la retraite :

  • Avoir au mois l’âge légal minimum de retraite
  • Avoir atteint l’âge de suspension de la décote

Les retraités qui s’engagent à partir en retraite sous réserve de l’âge légal de départ doivent s’attendre à une minoration sur la valeur de leur retraite étant donné qu’ils n’ont pas cotisé le nombre de trimestres requis. Cette mesure concerne l’intégralité des régimes de retraites.

Quid des pourcentages de taux plein ?

Pour terminer, il faut retenir que le taux plein diffère suivant le type de régime. Pour le régime général par exemple, le taux plein est fixé à 50%. Dans la plupart des autres régimes, celui-ci s’élève à 100%. A contrario de l’application de la minoration, chaque trimestre cotisé au-delà du taux plein permet au retraité concerné d’accéder à une surcote qui est de l’ordre de 1,25% par trimestre cotisé.

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !