Sécurité Routière : la voie de gauche sera-t-il bientôt interdite aux conducteurs âgés ?

publicité

Une nouvelle proposition de loi a récemment vu le jour dans le but de simplifier les procédures d’accès au permis de conduire. Ce projet qui a été présenté au sein de l’Assemblée nationale prévoit l’interdiction de la voie de gauche pour les personnes âgées au volant. Plus de détails dans les prochaines lignes !

Sécurité routière : du nouveau pour les conducteurs âgés

Selon nos confrères de France Bleu, une réforme importante va bientôt opérer en matière de sécurité routière dans le but de faciliter les démarches pour l’obtention du permis de conduire. Le but de ce projet de loi, avancé par Sacha Houlié est de rendre ce précieux sésame accessible à tous les Français tout en accélérant les modalités d’accès. Une disposition en particulier prévoit l’exclusion des conducteurs âgés de la voie de gauche dans le but d’optimiser la sécurité sur les routes.

publicité

A titre de rappel, cette voie doit être utilisée exclusivement en cas de dépassements. Raison pour laquelle les automobilistes doivent serrer sur la droite. Même si les personnes âgées peuvent s’en servir de manière avisée, il faut retenir que ce type de profil est beaucoup plus vulnérable au volant en raison d’un amenuisement des facultés physiques et de leur état de santé fragile. D’où cette proposition de loi.

Selon des études qui ont été réalisées avec les acteurs de la Sécurité routières, les capacités physiques et la rapidité de réflexion ont tendance à chuter chez les plus de 45 ans. Cette mesure vise ainsi à renforcer la sécurité routière en limitant les nombres d’accidents provoqués par les personnes âgées au volant.

publicité

Une lourde punition pour les contrevenants

Pour aider les autres usagers de la route à faire plus attention, les conducteurs seniors devront apposer le signal « S » pour senior au niveau de la plage arrière de leurs voitures. Le non-respect de cette nouvelle règle peut donner lieu à une peine d’amendement de 150 € suivie d’un retrait de 3 à 6 points sur le permis du contrevenant. Cette proposition de loi qui fait actuellement l’objet d’une révision pourrait encore subir quelques transformations dans les jours à venir. Affaire à suivre donc !

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?