Téléphone portable : une flambée des tarifs prévue cette année à cause de cette nouvelle règlementation

publicité

Mauvaise nouvelle pour ceux et celles qui ont prévu de s’offrir un nouveau téléphone portable en cette nouvelle année. Malheureusement, il faudra composer avec une hausse générale des prix en 2024 en raison de cette nouvelle règlementation. Plus de précisions dans les prochaines lignes !

Vers une hausse du prix des portables en 2024

De nos jours, il faut débourser une certaine fortune pour s’offrir les derniers modèles de téléphone portable. Raison pour laquelle ils ne sont pas à la hauteur de tous les budgets. Et la situation risque de s’aggraver davantage pour les prochains moins avec la mise en place d’un dispositif de bonus-malus écologique. Ce projet a pour objet de sensibiliser la durabilité et promouvoir la réparation des appareils endommagés au lieu de les jeter à la poubelle.

publicité

Cette initiative concerne divers gadgets électroniques et appareils utilisés au quotidien comme les téléviseurs, les smartphones, les ordinateurs portables et accessoires électroménagers. A compter de l’été prochain, il sera possible d’accéder à une prime pour encourager la réparation de ces objets. Des bonus sont prévus pour des notes de plus de 8 sur 10 tandis que les notes inférieures à 6/10 seront pénalisées.

Selon nos confrères de Tuxboard, des reprogrammations peuvent intervenir en cas de lobbying avant la date prévue pour l’application, pour le mois de juillet prochain. Le dispositif de bonus-malus est basé sur un concept simple : le propriétaire qui accepte de procéder à des réparations peut accéder à la prime exceptionnelle tandis qu’une sanction est prévue en cas de réparation complexe.

publicité

Fonctionnement du dispositif bonus-malus

Si vous planifier d’acheter un téléphone portable dont l’indice de réparabilité dépasse 8 sur 10, vous pouvez bénéficier d’une majoration de 40 €. En revanche, lorsque le taux est inférieur à 6 sur 10, il faudra payer une minoration de 20 €. Notons que ce dispositif concerne également les smartphones. L’an dernier, aucun impact n’a été conséquent sur le top 5 des portables les plus prisés en France.

Les sanctions seront en revanche appliquées sur les versions les plus anciennes. Du côté des consommateurs, les facteurs pris en compte suscitent de vifs débats. C’est notamment le cas pour la durée du logiciel et la fonctionnalité de ces appareils. Quels que soient ces critiques, on peut dire que cette initiative est une bonne chose puisqu’elle contribue activement à préserver l’environnement.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !