Une prime de 636 € distribuée en 2024, voici les bénéficiaires

publicité

Alors que l’inflation continue de fragiliser le pouvoir d’achat de nombreux français, les foyers qui sont dans le besoin peuvent compter sur ce coup de pouce financier de 636 € qui sera versé en 2024. Faites-vous partie des heureux bénéficiaires ? Tous les détails dans les prochaines lignes !

La CAF continue de soutenir les plus démunis

Voilà maintenant plusieurs mois que les Français vivent au rythme de l’inflation. La situation est telle que les familles aux revenus modestes peinent à remonter la pente. Heureusement, elles peuvent compter sur les aides financières délivrées par la CAF et autres organismes sociaux pour garder la tête hors de l’eau. C’est notamment le cas de la prime de Noël qui a permis aux bénéficiaires de passer tranquillement les retrouvailles de fin d’année entre famille.

publicité

De leurs côtés, les foyers monoparentaux peuvent compter sur la prime de rentrée scolaire pour acheter les fournitures et les habits de leurs enfants à l’occasion de la rentrée. L’Etat compte également sur la collaboration des enseignes de grande distribution pour proposer des paniers anti-inflation aux consommateurs. Pendant ce temps, la CAF va délivrer cette prime de 636 € sous conditions.

A qui la prime de 636 € va-t-elle profiter en 2024 ?

A compter du mois d’avril prochain, le revenu de solidarité active sera revalorisé pour passer de 607 € à 635 €. Une nouvelle réjouissante pour ceux qui espèrent pouvoir arrondir les fins de moins en ces temps difficiles. Dans le cas d’un couple sans enfants, l’aide va atteindre les 955 €, soit 43 € de plus que sa valeur actuelle. A titre de rappel, le RSA est attribué aux personnes qui répondent aux critères d’éligibilité qui sont précisés sur le site officiel de la CAF.

publicité

Les bénéficiaires incluent les personnes sans ressources ou celles dont les revenus sont limités. Sa valeur va dépendre du niveau de ressources et de la taille du foyer. Pour une personne célibataire, elle est fixée à 607 €. Avant la mise à jour prévue pour le mois d’avril prochain, les demandeurs doivent impérativement avoir 25 ans et plus et habiter à titre permanent en France. Enfin, les ressources mensuelles ne doivent pas dépasser les plafonds en vigueur.

publicité

D’autres publications dans 

Défiez votre logique avec ce nouveau casse-tête des allumettes !

Ce métier inédit rémunéré à plus de 300 000 € par en ne requiert aucune qualification spécifique !

La Belgique va recruter plus d’employés étrangers : les modalités d’accès

Impôts : aucun paiement prévu pour ces Français en 2024. Et pour cause…

Cette banque rémunère les clients pour les fonds déposés chaque jour sur leur compte

Crédit immobilier : voici comment les emprunts à 4% peuvent augmenter votre rentabilité !