Vol de signature : un particulier perd la propriété de ses deux logements

publicité

Un particulier a vécu une mauvaise surprise en perdant la propriété de ses deux appartements situés au cœur de la capitale. Le propriétaire des lieux a été victime d’un vol de signature dans le cadre d’une SCI (Société civile immobilière). Retour sur ce fait divers qui donne des frissons dans le dos !

Un propriétaire dépossédé de ses biens

Selon nos confrères de Midi Libre, ce propriétaire aurait perdu plusieurs millions d’euros à la suite de cette affaire. Tout a commencé après avoir assigné les deux biens implantés à Paris à deux marchands du Val d’Oise. Ces derniers sont déjà connus des autorités puisqu’ils ont déjà participé à d’autres types d’arnaques sur le marché immobilier. Comme le rapporte Le Parisien, les deux frères appartiennent à un réseau d’escroquerie de grande envergure.

publicité

La victime, âgée de 35 ans, avait accédé à l’ensemble des parts sociales d’une société civile immobilière (SCI) et il possédait alors deux appartements parisiens. Mais plusieurs mois après l’acquisition, il apprend que ses parts avaient été transférées à d’autres personnes sans qu’il ne soit au courant de rien. Une manœuvre par scan de signature qui a entraîné la perte de ses deux propriétés.

L’homme a donc assigné les deux arnaqueurs devant le tribunal avec leur complice. En effet, les frères avaient comploté avec le nouvel acheteur des appartements. En tout, la victime aurait perdu la somme d’un million d’euros correspondant à la valeur des biens concernés.

publicité

« Ils ont falsifié ma signature »

Selon le trentenaire qui s’est entretenu dans les colonnes du Parisien, les escrocs ont réussi à le déposséder de ses biens en falsifiant sa signature. Dans sa prise de parole, il regrette : « C’est trop facile de voler des gens de cette manière ». Les deux frères ont déjà été arrêtés auparavant pour affaire d’escroqueries aux biens immobiliers. Après enquête, une dizaine d’autres personnes ont été mis en examen à l’issue de cette affaire. L’avocat de la victime a indiqué avoir eu recours à toutes les procédures judiciaires envisageables pour récupérer l’argent volé. Le procès est prévu pour le mois de mars prochain. Affaire à suivre donc !

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?