France Travail : cette nouvelle mesure risque d’handicaper les demandeurs d’emploi

publicité

Pôle Emploi, qui a aujourd’hui pris le nom de France Travail, a opéré un certain nombre de transformations à l’égard des demandeurs d’emploi. Certaines de ces mesures ne sont pas pour réjouir ces derniers…

France Travail : plusieurs nouveautés en 2024

A partir de maintenant, les Français qui prévoient une reconversion professionnelle peuvent accéder à un accompagnement personnalisé chez France Travail. L’ancienne institution « Pôle emploi » propose en effet à ses adhérents des recommandations avisées de la part des experts en la matière. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet « plein emploi » initié par le gouvernement français. Le principal objectif étant de faciliter le retour sur le marché du travail des personnes qui sont sans emploi. En dépit de ces objectifs ambitieux, le stratagème mis en place prévoit une nouvelle mesure qui risque de pénaliser les demandeurs d’emploi.

publicité

Cette nouvelle disposition qui défavorise les demandeurs d’emploi

Au fur et à mesure que les années se sont écoulées, cet organisme qui prend en charge les sans emplois a multiplié les approches visant à optimiser l’efficacité de l’organisation. Le tout en minimisant les dépenses autant que possible. Mais ces mises à jour ne sont pas sans conséquence sur les personnes qui sont actuellement à la recherche de travail.

C’est notamment le cas de cette disposition qui stipule que les demandeurs d’emploi ne pourront désormais jouir de l’ARE (allocation de retour d’emploi) que s’ils ont déjà été actifs pendant au moins 6 mois durant les 2 dernières années. Notons qu’auparavant ce délai était de 4 mois. Ce changement majeur limite considérablement l’accès aux aides pour les chômeurs qui ont réalisé des missions de courte durée. Par conséquent, les personnes qui vivent dans la précarité sont les principales victimes de cette mesure.

publicité

Selon nos confrères de Tuxboard, les individus qui alternent entre chômage et période d’activité sont les plus fragilisés. Cette initiative entraîne notamment une diminution des coups de pouce financiers à destination d’un grand nombre d’allocataires. Ce qui pourrait à long-terme générer des soucis d’ordre « mental » chez les personnes en quête d’emploi car ils auront du mal à trouver un travail stable.

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

4 réflexions au sujet de “France Travail : cette nouvelle mesure risque d’handicaper les demandeurs d’emploi”

    • La mesure n’est pas nouvelle ça fait 3 ans qu’elle existe et ce n’est pas non plus dû au passage de pôle emploi à France travail. Petit retard à l’allumage.

  1. Quand ont voit que certains Handicapés 21 ans et capable de travailler en CAT font littéralement chier ce qui travaille ce croyant au dessus des droits a cause de ce statut eh bien il serait temps que sa change

Les commentaires sont fermés.