Investir dans l’immobilier : faut-il opter pour une location courte ou longue durée ?

publicité

En termes d’investissement immobilier, il est important de faire la distinction entre location courte durée et location longue durée pour savoir laquelle de ces deux options est la plus bénéfique. Décryptage.

Ce qu’il faut retenir au sujet de la location longue durée

Dans ce type de location, les deux parties vont convenir pour un bail pour une durée minimale de 1 an pour les contrats avec des particuliers. Si le locataire est une personne morale, ce délai est fixé à 3 ans minimum. La location longue durée est idéale pour les individus qui souhaitent profiter d’un logement stable sur le long-terme. Voici ces différentes caractéristiques :

publicité
  • Un bail renouvelable automatiquement au bout d’1 an (risque locatif moindre)
  • Les loyers devront être réglés à chaque fin de mois
  • Loyers moins exposés aux fluctuations du marché
  • Un taux de rentabilité régulier : ce qui peut donner lieu à des revenus plus importants durant certaines périodes (vacances, événements familiaux, etc.)
  • En dehors des saisons de vacances, les propriétaires vont obtenir moins de recettes pour les logements vacants sans locataire
  • Risque élevé d’endommagement des biens en raison d’une rotation de locataires plus fréquente
  • Gestion moins compliquée pour un investisseur propriétaire en raison d’un turn-over moins important

 

Quid de la location courte durée ?

Il s’agit d’une location saisonnière avec un contrat qui ne dépasse généralement pas les 12 mois. Les baux conclus entre le propriétaire et le locataire sont plus flexibles par rapport à la location longue durée. Cette option est destinée aux personnes qui veulent louer une maison pour une durée limitée dans le cadre de leurs vacances ou de déplacements professionnels. Voici les différentes spécificités de ce type de location :

publicité
  • Durée du bail : de quelques jours à plusieurs mois
  • Les loyers sont payés de manière périodique (tous les jours, toutes les semaines ou tous les mois suivant les modalités convenues entre les deux parties)
  • Un taux de rentabilité plus élevé par rapport à la location longue durée
  • Le rendement va dépendre des fluctuations saisonnières
publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?