Didier Wampas : les confidences sans filtre de l’artiste sur sa retraite « confortable »

publicité

Après avoir officié pour la RATP durant une trentaine d’années, Didier Wampas empoche aujourd’hui une retraite particulièrement confortable. Voici les confidences sans filtre de l’artiste de 61 ans sur le sujet.

Didier Wampas : un retraité heureux

C’est en 1983 que Didier Wampas se fait connaître du public en créant le groupe de rock Les Wampas. Depuis, il est devenu une icone dans cette variété de musique bien qu’aujourd’hui, c’est en solo qu’il a poursuivi sa carrière. Bien que le groupe ait sorti un dernier opus l’an dernier, le chanteur touche une retraite. Dans les colonnes de Télégramme, il se livre cash au sujet de sa retraite après avoir travaillé pendant plusieurs années pour la RATP.

publicité

A titre de rappel, le chanteur était électricien pour le réseau parisien. A ce propos, il souligne : « Lorsque tu exerces un métier qui ne te passionne pas et qui est un peu dur, tu as envie de tout abandonner. J’ai donc quitté la RATP au bout de 30 ans de bons et loyaux services (…) ». C’est ainsi qu’il a pu profiter d’un régime exceptionnel de la part de son ancien patron, lui permettant de toucher une retraite confortable estimée à 1 900 euros par mois.

« Je touche dans les alentours de 3 000 € par mois… »

Toujours selon les propos de Didier Wampas, cette somme inclut la pension de retraite avec les cotisations Sacem et les recettes générées par ses nombreux spectacles. Mais étant donné que le groupe continue à monter sur scène, le chanteur gagne un peu plus. Comme il l’explique auprès de nos confrères : « Si on inclut les salaires de nos concerts, je touche dans les alentours de 3 000 € par mois ». Pour celui qui s’est offert un appartement à Sète, il n’y a donc pas de quoi se plaindre.

publicité

D’ailleurs, pour l’artiste il est hors de question d’habiter à Paris en raison des loyers qui coûtent les yeux de la tête. Selon lui, la période liée au confinement l’avait empêché de régler convenablement ses loyers. En ce qui concerne la réforme des retraites, le principal intéressée avoue être contre le projet car selon lui : « Si on travaille dur et que notre métier ne nous intéresse pas, c’est uniquement dans le but de toucher une belle retraite ».

publicité

D’autres publications dans 

Défiez votre logique avec ce nouveau casse-tête des allumettes !

Ce métier inédit rémunéré à plus de 300 000 € par en ne requiert aucune qualification spécifique !

La Belgique va recruter plus d’employés étrangers : les modalités d’accès

Impôts : aucun paiement prévu pour ces Français en 2024. Et pour cause…

Cette banque rémunère les clients pour les fonds déposés chaque jour sur leur compte

Crédit immobilier : voici comment les emprunts à 4% peuvent augmenter votre rentabilité !